Un nouvel enfant dans la maison !

Un comptable vous aide à rédiger votre déclaration de revenus
juin 15, 2017
Le contrat 3e pilier est-il intéressant dès 18 ans ?
juillet 17, 2017

La France a compté environ 800.000 naissances en 2016. Cette joie d’être parent est ressentie différemment selon son histoire et ses préoccupations du moment. Il y a évidemment du bonheur mais aussi des angoisses liées à l’arrivée de ce nouveau membre dans la famille. Les futurs parents souhaitent le meilleur pour leur enfant en termes de santé avant tout mais aussi de bien être.

Les conséquences de l’arrivée du bébé sur les finances du couple !

Cela engendre évidemment des frais supplémentaires, notamment en terme de matériel de puériculture. Les nouveaux besoins se font sentir à la première visite dans un magasin spécialisé pour les bébés : poussette combinée trio, baignoire sur pied avec tube de vidange, chaise haute mais bien sur évolutive, siège auto tout confort également évolutif….bref les parents sont vite confrontés à la nécessité de faire des choix sauf s’ils se décident à faire des financements. 

Bien évidemment, il est nécessaire de comparer les offres de financements entre les différentes établissements bancaires dans la mesure où les taux d’intérêts peuvent être très différents d’une banque à l’autre. En outre, il peut y avoir des frais annexes tels que des frais de dossier ou d’assurance qui s’accumulent et qui peuvent gonfler le TAEG (c’est-à-dire le coût effectif global à la charge de l’emprunteur). Outre ces frais, les parents peuvent aussi vouloir agrandir la maison pour accueillir ce nouveau bébé dans les meilleures conditions. Il peut là encore être nécessaire de solliciter un financement. 

La meilleure solution, avant de se lancer dans un projet d’extension de son habitation ou encore plus radicalement par l’acquisition d’une nouvelle villa plus grande, est de prévoir une simulation du crédit afin de vérifier son taux d’endettement.

Les bonnes surprises financières !

L’arrivée du bébé aura également des conséquences sur la déclaration d’imposition des parents. En effet, il peut être utile de se faire aider pour la remplir afin de bénéficier de toutes les astuces pour déduire tout ce qui est possible. Au delà de la demi-part supplémentaire, il est possible d’envisager la déduction des frais de garde ou l’emploi d’une personne à domicile. 

Il est important avant que le bébé arrive de faire un point avec des spécialistes, ce qui permet le jour « J » d’être prêt.