Comment calculer et déclarer ses impôts quand on habite à Genève

Déclaration d'impôts
Comment remplir plus rapidement et plus facilement votre déclaration d’impôts ?
juin 25, 2019
Guide d'impôts en ligne
Guide d’impôts en ligne : comment déclarer ses impôts à Vaud
juillet 8, 2019
Déclarer ses impôts

L’impôt à Genève désigne un prélèvement que le fisc opère sur les ressources des genevois pour permettre de financer les dépenses publiques. Cependant, les impôts à Genève sont d’une grande complexité parce-que les principes applicables diffèrent en fonction du type de permis. Pour les résidents et les frontaliers, les règles appliquées ne sont pas les mêmes. Ainsi, les genevois ont besoin de solliciter des conseils pour calculer et déclarer convenablement les sommes à prélever.   

Ce qu’il faut savoir sur l’impôt à Genève

L’impôt à Genève fait partie des prélèvements obligatoires faits par voie d’autorité par l’administration fiscale de cette ville Suisse ou  par les collectivités territoriales, sur les ressources des individus y vivant ou y ayant des intérêts. En général, les modalités de perception, la somme à laquelle un individu est taxé pour ses contributions et la répartition de l’impôt constituent les 3 paramètres importants permettant de le déterminer.

Un genevois doit comprendre et apprendre le règle de calcul d’impôts à Genève lorsqu’il est sur le point d’établir une déclaration de revenus ou une déclaration d’impôt à Genève. Cette dernière désigne un document à remplir par le contribuable. Cette déclaration de revenus permet au fisc de calculer la répartition de l’impôt. Dorénavant, grâce au développement de la technologie et à l’évolution d’internet, il est possible de faire une déclaration d’impôts en ligne avec la télé-déclaration de revenus.

Ensuite, les genevois doivent prendre en compte les trois types d’impôts en Suisse pour déclarer des impôts à Genève. Les impôts directs sont perçus directement par le fisc sur les revenus des individus et des entreprises. Les impôts sur la dépense et la possession quant à eux sont des droits imposés sur les biens tels que les voitures motorisées. Il y a également des impôts de consommation. Pour les contribuables, les impôts sur la fortune et le revenu s’avèrent être les plus lourds.

Comment calculer le montant de votre impôt et votre net imposable à Genève ?

Généralement, le mode de calcul d’impôt à Genève varie en fonction des cantons. Pourtant, l’administration fiscale demande à un contribuable d’effectuer une déclaration de revenus de l’année passée l’année suivante. En 2020, il doit déclarer les revenus acquis en 2019.

Par la suite, il faut commencer par le calcul du revenu imposable. À partir de celui-ci, le fisc calcule le taux d’imposition. Le revenu imposable désigne la différence entre les déductions et le revenu brut. Le revenu brut constituant le revenu de la fortune immobilière et mobilière. Il peut s’agir des gains qui résultent d’une activité indépendante ou salariée.

Pour les résidents en Genève, la charge est soustraite directement par leurs employeurs via leurs salaires. Ensuite, elle sera versée au service fiscal de leur canton. Pourtant, il existe deux types de barème d’impôt selon lequel le fisc cantonal calcule les impôts. Il y a le barème ordinaire et le barème à la source. Le canton dans lequel un genevois travaille, son statut et le montant de son salaire annuel définissent le type de barème auquel il doit se soumettre.

Le plus souvent, la première étape consiste à effectuer un calcul du net imposable. Cela est nécessaire pour remplir la déclaration de revenu. Il s’agit d’effectuer une opération par laquelle vous retrancherez le montant des charges du salaire brut. Puis, il faut multiplier ce nombre par le taux de change pour obtenir le net imposable. Le salaire brut peut inclure ma rente partielle d’invalidité, mes allocations pour frais, mes prestations salariales et les montants bruts. Les charges peuvent comporter les cotisations LPP et les cotisations Prévoyance Professionnelle obligatoires.

Comment comprendre l’impôt à la source à Genève ?

Le barème d’impôt à la source et l’impôt à la source ne sont pas les mêmes. Il ne faut pas les confondre. Le barème d’impôt à la source désigne un barème ayant rapport au fisc et qui peut concerner les salariés frontaliers ayant l’habitude de payer leurs impôts à Genève.L’impôt à la source à Genève quant à lui indique la somme prélevée directement par un employeur genevois sur la feuille salariale. Il peut être prélevé sur le salaire en fonction des revenus et des situations familiales. Généralement, l’administration fiscale genevoise prend en considération le revenu total du foyer fiscal. Par contre, un contribuable genevois qui est déjà imposé à Genève ne sera pas imposé en France.

Pour ce qui est du barème d’imposition à la source, celui-ci varie suivant la situation familiale du contribuable. En outre, il est muable, peut évoluer en fonction du revenu. En plus de cela, il repose sur le nombre d’enfants et la situation matrimoniale. Tous les travailleurs soumis au barème d’impôt à la source sont obligés de faire une déclaration d’impôts.

Comment remplir votre déclaration d’impôt ?

Un travailleur genevois est obligé d’établir une déclaration complète d’impôts  à l’administration fiscale genevoise si son salaire excède un certain seuil. De même, ce salarié doit se soumettre au barème ordinaire. Outre l’impôt cantonal et fédéral, il faut qu’il se soumette à l’impôt communal. Par contre, un salarié n’est pas contraint de faire une déclaration de revenu s’il ne se soumet pas au barème d’imposition à la source parce que son salaire ne dépasse pas le seuil indiqué.

Pour les travailleurs qui se soumettent au barème ordinaire, ils doivent considérer toutes les pièces justificatives indispensables avant de faire leur déclaration d’impôt. Dès lors, les documents réunis doivent  comprendre les attestations d’indemnités journalières ; le certificat de salaire,  les relevés bancaires, l’attestation d’intérêts, les reçus pour les frais de déplacement, les attestations des cotisations, etc.

Pour remplir une déclaration d’impôt, certains contribuables ont l’habitude de faire appel au logiciel disponible en ligne. Le logiciel GeTax est très pratique et fiable. Désormais, il est possible de remplir une déclaration d’impôts directement sur Internet pour les cantons genevois.

Où payer les impôts et envoyer la déclaration d’impôts pour les résidents et les frontaliers à Genève ?

Pour le lieu de paiement des impôts, il est nécessaire de prendre en compte le lieu de travail et le lieu d’habitation. Dans les cantons de Genève, les travailleurs ne sont pas obligés de payer leurs impôts en France étant donné que la double imposition n’est pas applicable.

Toutefois, un travailleur qui rentre souvent en France  doit y payer ses impôts à moins qu’il n’habite dans le canton de Genève. Tous les frontaliers du canton genevois sont soumis au barème d’imposition  à la source. En d’autre termes, ils doivent payer leurs impôts à Genève. Pour ce faire, ils peuvent envoyer leur déclaration d’impôts à l’administration fiscale cantonale de Genève. Les impôts se prélèvent à la source en Suisse concernant les cantons d’Argovie, de Zürich et de Genève. En revanche, les travailleurs qui habitent dans ces cantons parfois sont obligés de faire leur déclaration de revenus en France.