Comment diminuer ses impôts grâce à la défiscalisation ?

produit structuré
Produits structurés : Augmenter le rendement tout en réduisant le risque
février 28, 2020
réduction d’impôts
Dons aux associations et réduction d’impôts : ce que vous devez savoir
mars 2, 2020
défiscalisation

Depuis des années, les impôts comportent des prélèvements obligatoires à partir de la voie d’autorité pour la fonction générale. Ils jouent un grand rôle dans le domaine financier, politique et socio-économique. Pourtant, lorsque les contributions fiscales commandées deviennent plus nombreuses, elles asphyxient les prestataires. L’optimisation fiscale est une solution permettant d’alléger les charges fiscales qui pèsent sur le patrimoine et les revenus. La défiscalisation concerne les entreprises ainsi que les personnes physiques. Son objectif est d’appliquer pertinemment les règles fiscales avec leurs lois en vigueur sans risque d’infraction. Cela amène aujourd’hui plusieurs personnes à poser cette question : comment diminuer ses impôts grâce à la défiscalisation ? Grâce à cet article, vous verrez la réponse de cette question.

Réduire ses impôts par un nouvel investissement immobilier

Dans le neuf, l’investissement immobilier permet de diminuer considérablement ses impôts. Plusieurs avantages fiscaux liés à l’immobilier neuf vous permettent de bénéficier d’une réduction fiscale immédiate. Parmi ces outils de défiscalisation immobilière, le dispositif Pinel est certainement le plus connu. Ce dispositif vous permet de gagner une réduction d’impôt. On peut accéder à un revenu de 12 % à 21 % d’un montant investi. Le financement Pinel dans un nouvel immobilier outre-mer vous permet aussi de bénéficier d’une réduction maximale d’impôt très permissif : 18 000 € par foyer fiscal et par an, contre 10 000 euros pour les financements métropolitains. D’un autre côté, le dispositif Pinel permet d’atteindre une remise fiscale jusqu’à 32 % d’un montant investi. Pour ce dispositif, un contrat de location peut être compris entre 6 et 12 ans. Cela est utile afin de bénéficier d’une réduction d’impôt. La remise d’impôt dû au dispositif Pinel se présente sur la durée de la location. Pour Julien Vautel, président de Hedios, les totales rétribuées aux investisseurs prouvent la stratégie qui consiste à diminuer la durée du blocage des fonds.

La défiscalisation par le PER

Le PER, c’est le Plan d’Épargne Retraite. Le PER est une solution d’épargne longue qui permet de réduire les impôts. On a principalement l’opportunité de se composer un capital pour une retraite. La tranche marginale d’impôt définit la remise d’impôt sur le revenu dans le cas du PER. Le Plan d’Épargne Retraite ne donne aucun droit sur une réduction d’impôt, mais sur une déduction fiscale. L’économie d’impôt est relative à une tranche marginale de l’imposition d’épargnant et permet d’obtenir des bénéfices venant du PER. Par exemple, si vous êtes imposé à 30 % de tranche marginale d’imposition et si vous déposez sur un PER 5 000 euros ; votre baisse d’impôt peut atteindre 1 500 euros. À 41 % de tranche, elle se chiffre jusqu’à 1 500 euros. À 14 % d’un épargnant imposé, ce dernier verra son bénéfice fiscal limité jusqu’à 700 euros. D’après cet exemple, le profit fiscal du PER se montre pertinent pour ceux qui sont contribuables et plus fortement imposés. Le PER est intéressant lorsque la tranche est à 30 %. Il se montre très attractif pour les économes imposés à partir de 41 et 45 %.

Le dispositif Malraux et la défiscalisation

La loi Malraux a été créée afin de favoriser le maintien du patrimoine. La défiscalisation Malraux accorde à la propriétaire d’immeuble s, restauré, loué et ancien de réduire des dépenses associés à la restauration de l’immobilier de leurs revenus globaux. Le dispositif Malraux offre une réduction d’impôt comptée sur le montant de travaux de restauration réalisés par le prestataire. Le régime fiscal appartenant à cette loi est réalisable à tout particulier qui fait un investissement dans les immeubles et peut bénéficier de la rénovation réglementée. La réduction se pose sur le montant d’imposition à payer suivant le prix de travaux. L’investisseur peut obtenir une réduction d’impôt à partir de 22 % ou bien de 30 % du prix de travaux de l’immobilier. En cas d’excès, pour un renvoi sur trois ans, c’est possible de trouver sept ans d’une réduction d’impôt à effectuer. Par exemple, si vous voulez louer un logement d’un membre de famille, vous pouvez toujours profiter de cette loi de finances. L’habitation ne doit surtout pas être louée par un membre de famille fiscale, par un descendant ou par un ascendant du prestataire.

Les monuments historiques et la défiscalisation

Un monument historique, c’est un immeuble qui reçoit un label et un statut juridique par la décision administrative. Le label et le statut juridique sont destinés à protéger l’immeuble par son intérêt historique, architectural ou artistique. Le terme « monument historique » est aussi utilisé pour exprimer les monuments non protégés, mais avec un style ancien ou un cachet particulier. Un investissement dans le bien immobilier qui est inscrit à l’inventaire de monuments historiques, présente beaucoup d’avantages fiscaux. Dans ce cas, vous pouvez bénéficier d’une déduction des charges et frais engagés dans l’opération. Cette opportunité permet d’effacer la totalité de revenus taxables sur plusieurs années. Pourtant, une période de location pour trois ans et de conservation de minimums quinze ans et de location de maximums trois ans est exigée. L’agrément du directeur du service fiscal est important pour qualifier le bien de monument historique.