Revenus imposables : comment faire le calcul ?

Guide d'impôts en ligne
Guide d’impôts en ligne : comment déclarer ses impôts à Vaud
juillet 8, 2019
Revenus imposables

Il est nécessaire de payer ses impôts à l’État. Lesquelles sont prélevés sur les revenus de chacun. Mais sur quelles sources de revenus sont-ils prélevés ? Voici les détails concernant l’impôt sur le revenu, et la manière dont il est calculé.

En quoi consiste le revenu imposable ?

Le revenu imposable, comme son nom l’indique, concerne les revenus du contribuable et les impôts qui y sont prélevés. Qui sont les concernés ? Chaque contribuable possédant un revenu dépassant un seuil défini par l’Administration fiscale doit déclarer ses revenus. La déclaration se fait actuellement en ligne pour tous ceux en possession de connexion internet. Les personnes invalides ou âgées sont exclues de déclaration en ligne. Un foyer fiscal peut être constitué de plusieurs personnes pouvant être imposables. Si la personne en question fait rentrer sa part d’argent dans le foyer, ce revenu est impérativement imposable, qu’importe sa situation matrimoniale, son âge, ou son activité professionnelle. Mais sur quels genres de revenus l’État possède le droit de prélèvement ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici une liste des sources de revenus imposables pour le calcul d’impôt :

— Le salaire brut. Chaque employé doit verser une somme prélevée de son salaire brut à l’État.

— Mis à part le salaire brut, les indemnités, les avantages (en nature ou cash), et les primes sont imposables.

— Les diverses pensions, vieillesse ou invalidité. Prestation maladie ou maternité.

— Les revenus de capitaux.

— Les gains reçus à la revente de biens.

— Les revenus de profession libérale.

— Les bénéfices commerciaux ou non commerciaux.

Pour de plus amples détails sur le calcul de l’impôt, allez sur ce site.

Calcul simple de l’impôt sur le revenu.

Premièrement, faites la somme de tous les revenus dits imposables des parts de votre foyer fiscal.

Deuxièmement, déduisez une valeur de 10 % à la somme obtenue. Cette opération est aussi appelée « abattement » et est réalisée par l’Administration fiscale.

Troisièmement, avec le chiffre obtenu de la déduction de 10 % sur le total des revenus, déduisez encore des charges supplémentaires (pensions alimentaires, plan d’épargne populaire, déficits agricoles ou immobiliers, frais d’accueil des personnes du troisième âge, sont versés après un divorce). L’abattement de 10 % n’est pas réalisé si le contribuable décide de remplacer cet abattement par la déduction de ses frais réels dans le calcul de l’impôt.

Le résultat est ensuite divisé par le nombre de parts de votre foyer fiscal. Le chiffre finalement obtenu se verra appliquer un barème du revenu imposable. Quel est ce barème sur le revenu ? Le barème de l’impôt sur le revenu permet de calculer celui-ci à l’aide de tranches d’imposition. Tranches et barème variables, car elles se renouvèlent chaque année.

Calcul de l’impôt sur le revenu avec les tranches d’imposition.

D’abord, divisez le total des revenus par le nombre de parts de votre foyer fiscal. Ensuite, appliquez le barème progressif de l’année que vous enjambez. Enfin, multipliez ce résultat le nombre de parts du quotient familial. Vous obtenez ainsi le montant de l’impôt. Le nombre de parts désigne les personnes à revenus imposables dans un foyer. Le nombre de parts du quotient familial désigne les parts selon un tableau spécifique. Le taux d’imposition des parts varient selon la situation du contribuable. Une personne célibataire désigne une part unique. Un couple vaut deux parts. Les deux premiers enfants d’un couple marié équivalent à une part. Les prochains enfants valent une part.